Harris Interactive, institut d’études marketing et de sondages d’opinion, et M6 Publicité, 2e régie plurimédia de France, publient l’étude « Quelle importance du son dans une publicité vidéo ? » afin de détailler l’apport de l’audio à un message publicitaire vidéo.

Devenue le premier format display en 2019 (42% des investissements, en hausse de 19%*), la vidéo a infiltré l’ensemble de l’écosystème digital et est désormais diffusée sans son.

L’étude menée en partenariat avec Harris Interactive porte sur trois volets :

  • Quelle perception du public pour une publicité sans son ?

Bien que pour 63% des personnes interrogées ne soient pas gênées par l’absence de son dans une publicité vidéo, ils sont 68% à estimer qu’on ne peut s’en passer. 73% pensent que l’absence d’audio n’est pas naturelle, 70% que la publicité attirent moins leur attention et 68% moins incités à la regarder. En bref, une publicité sans son n’est pas bien perçue par le public.

  • Le son, une large palette pour la compréhension du message et le partage des émotions

Pour 79% des interrogés, le son apporte des informations complémentaires au message publicitaire. Composé de musiques, dialogues, voix off… l’audio comprend différents types de sonores, hiérarchisés par les Français : la présence de musique (indice 112), le jingle de la marque (111), le slogan (109), les dialogues/voix off (104), les sons/bruitages (100).

  • Les formats pré-roll 6play avec son, vecteurs d’efficacité publicitaire

Afin de comprendre le gain d’efficacité de l’audio dans la publicité vidéo, l’étude a proposé au panel de comparer les formats dits « inread », lancés sans son pendant la lecture d’une page web et le format vidéo 6play, joué nativement avec du son.

Pour 74% des sondés, la présence de son permet d’accroître la reconnaissance de la marque (contre 44% pour l’inread). Cet écart se confirme sur les 15-34 ans, population très exposée à l’inread via les réseaux sociaux, avec le même écart sur l’attribution spontanée (70% vs 40%).

En termes d’appréciation publicitaire, 70% des Français apprécient une publicité avec son contre 52% pour l’inread, format sans son.

L’attention publicitaire est également augmentée grâce à l’audio avec 70% d’attention pour la publicité vidéo et audio contre 55% pour la vidéo muette.

Enfin, la compréhension du message est multipliée par deux par l’usage du son (51% estiment qu’il permet une meilleure restitution contre 26% pour le format inread).

 

Les autres actualités Études et Insight

Le SNPTV publie une étude sur la perception des médias et de la publicité post Covid-19

Études et Insight

  Le SNPTV publie une étude sur la perception des médias et de la publicité post Covid-19 qui fait ressortir le rôle majeur de la ...

Tendances 2020 : les podcasts

Études et Insight

Notre session des « Tendances » vous propose des clefs pour décrypter les nouveaux enjeux marketing, identifier les initiatives ...

Tendances 2020 : retour à l’élémentaire

Études et Insight

Notre session des « Tendances » vous propose des clefs pour décrypter les nouveaux enjeux marketing, identifier les initiatives ...

Parlons ensemble de votre projet

Écrivez-nous pour plus de renseignements

Les informations recueillies sont uniquement utilisées par M6 Publicité pour répondre à vos demandes. Les réponses à un tel formulaire présentent un caractère facultatif à l’exception des données indiquées par un astérisque, obligatoires. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de Confidentialité.