perception

PERCEPTION / M6

Quand schizophrénie rime avec génie

Bien qu’il soit un éminent professeur de neurosciences à l’Université de Chicago, le Docteur Daniel Pierce est atteint de schizophrénie. Pour qu’il puisse garder le contrôle sur sa maladie, son assistant, Lewicki, veille à ce que ses habitudes quotidiennes ne soient pas perturbées.

La réalité est une fraction de l’imagination

Excentrique et renfermé, Daniel Pierce va pourtant être sollicité par l’agent du FBI Kate Morreti, une de ses anciennes élèves, pour l’aider sur des affaires criminelles.
Son incroyable connaissance de l’esprit et de la complexité du cerveau sera d’une grande aide pour cette enquêtrice désireuse de retrouver la confiance de sa hiérarchie, après quelques dérapages.
Comme Daniel Pierce refuse de prendre son traitement de peur d’être diminué, il souffre régulièrement d’hallucinations qui l’empêchent d’avoir une vie sociale épanouie. Paradoxalement, ces dernières lui permettent souvent d’y voir plus clair dans ses enquêtes.

 Le saviez-vous?

Le Dr Pierce est accro à son disc-man et à la musique classique. Normal : en période de crise, cette musique est reconnue pour aider à canaliser les angoisses et modérer les psychoses. Une étude de l’Imperial College de Londres en 2006 a effectivement montré que la musicothérapie améliorait les symptômes dépressifs, l’anxiété et l’instabilité émotionnelle des malades atteints de schizophrénie.

Après deux saisons couronnées de succès, le tournage du début de la troisième saison de “Perception” a eu lieu à Paris en janvier 2014.